Site logo
0
Description

Fuerteventura dans les îles Canaries

L'île de Fuerteventura est située entre les îles de Lanzarote et de Gran Canaria. Avec 1 658 kilomètres carrés, c'est la plus ancienne des sept îles Canaries et aussi la moins peuplée, avec à peine soixante-dix mille habitants. Ville commerciale et de services plutôt que destination touristique, Gran Tarajal est située dans la municipalité de Tuineje, sur la côte est. Le parc naturel de Jandía est une zone désertique protégée depuis 1987, avec une végétation de cactus et des tabaibas et quelque 40 espèces animales protégées.

canaries-fuerteventura

 

Fuerteventura offre aux visiteurs un véritable paradis naturel, un éden pour les amateurs de randonnée, de tourisme rural et d'observation d'oiseaux et autres espèces. Déclarée réserve de biosphère par l'UNESCO, vous pourrez vous promener parmi les volcans, les dunes et les falaises ou profiter d'un ciel nocturne spectaculaire.

Le parc naturel de Jandía

Situé à quarante minutes en voiture, à 48 kilomètres au sud de Gran Tarajal, le parc naturel de Jandía se trouve dans la municipalité de Pájara, à l'extrême sud de Fuerteventura. Son point culminant est le pic de La Zarza, à 807 mètres au-dessus du niveau de la mer. Dans cette zone naturelle unique pousse la plante endémique représentative de l'île de Fuerteventura, le cactus Jandía. La vue panoramique sur la baie permettant d'admirer le fameux Arco de Cofete (arche de Cofete) qui est également remarquable par sa beauté à Jandía. Vous pouvez d'ailleurs explorer Cofete en tout terrain à bord de Land Rover.

Parque Natural de Jandía, Fuerteventura

Véritable havre de paix qui invite à se perdre en quête de calme et d'introspection, le parc naturel est également une enclave privilégiée pour l'observation de différentes espèces, notamment d'oiseaux, car il présente une biodiversité très riche et un bon nombre d'espèces endémiques. Il n'est pas difficile d'apercevoir des outardes houbara, des outardes, des coureurs sahariens, ainsi que des hérissons, des lapins et des écureuils. Et depuis ses plages, aux eaux cristallines et aux fonds bleu turquoise, très appréciées des baigneurs, nudistes, surfeurs et autres amateurs de sports nautiques, il est également possible d'apercevoir quelques cétacés, tels que des dauphins, des baleines à bec et des globicéphales.

Les dunes de Corralejo

Situé dans la municipalité de La Oliva, au nord-est de l'île, le système de dunes est parallèle au bord de mer sur 10 km. Avec ses 2,5 km de large, c'est la plus grande étendue de dunes de tout l'archipel des Canaries. Seule la route FV-1 reliant Puerto del Rosario à la municipalité de Corralejo traverse le parc, et aucun travail de construction n'interfère avec la nature sauvage et intacte du parc, qui est soigneusement protégé pour sa valeur.

Si les badlands, la vingtaine de volcans et les déserts infinis qui façonnent Fuerteventura sont dominés par des palettes de rouge, d'ocre et de kaki, dans le Parque Natural de las Dunas de Corralejo, au nord-est de l'île, vous serez éblouit par le jaune doré et le blanc de ses sables infinis. Avec plus de 2 600 hectares, les dunes de Corralejo - les plus grandes de tout l'archipel - constituent un paysage insolite, en constante évolution, que les alizés implacables ne cessent de sculpter. Il s'agit de sables d'origine organique, formés par la pulvérisation des coquilles de mollusques et d'autres animaux marins à squelette externe, et qui cachent ici un badlands de roches acérées dissimulées à plusieurs mètres de profondeur.

"Fuerteventura est un morceau du Sahara détaché au milieu de l'Atlantique"

dunes-corralejo fuerteventuras

 

Comment visiter les dunes de Corralejo ?

La zone ne peut être explorée qu'à pied, le long des sentiers balisés. La voiture peut être garée au bord de la route pour s'arrêter et observer le paysage désertique.

Une grande route circulaire qui part de La Oliva permet de parcourir une vingtaine de kilomètres et d'obtenir les plus belles vues panoramiques, avec le sable qui se dessine sur une mer turquoise ornée d'écume blanche.

intro fuerteventura

Au sud du parc se trouve la Montaña Roja, un cône volcanique de 312 mètres de haut dont l'ascension, en plus d'être un itinéraire de randonnée à prendre en compte, nous offre des vues privilégiées sur le nord de Majorque, l'îlot de Lobos, et la voisine Lanzarote.

Quelques bons moyens d'explorer Corralejo :

  • En buggy : sensations garanties
  • En quad : pour les plus téméraires
  • En vélo électrique : plus sportif mais moins bruyant 

Des plages incroyables parmi les dunes de Corralejo

Si vous avez pris la FV-1 depuis Puerto del Rosario, vous aurez remarqué les plages paradisiaques sur le côté droit de la route, qui complètent parfaitement la visite des dunes.

plage_magnifique_fuerteventura

Elles sont connues sous le nom de Grandes Plages de Corralejo, avec la distinction du drapeau bleu ; un total de 9 km de plages de sable festonnées de dunes qui figurent parmi les meilleures plages de Fuerteventura (avec la permission de la plage de Cofete, l'une des meilleures du monde, qui est située à l'extrémité sud de l'île).

Quelques plages que nous vous recommandons :

La Plage del Burro (ou Playa Alzada) est une plage de sable préservée dans les environs de la ville de Corralejo, accessible en voiture et par les transports publics. Elle mesure environ 300 mètres de long, les vents sont généralement doux et les vagues se brisent sans force. Attention, la page ne dispose d'aucun service.

La plage del Moro offre de meilleures conditions pour le surf. Avec une extension de 300 m et peu de services, son sable blanc fin et ses eaux turquoise se distinguent, ainsi que les vues sur Lanzarote et l'île voisine de Lobos.

La plage Bajo Negro, une étendue de sable paradisiaque de 500 m parfaitement équipée de services, de restaurants, d'une zone pour enfants et d'une zone sportive.

La plage Médano, longue d'environ 700 m, est idéale pour le kitesurf et la planche à voile. Très proche de la municipalité de La Oliva, c'est aussi un bon point de vue sur l'Isla de Lobos (et même pour apercevoir des cétacés).

Ravin Barranco de Río Cabras

Situé entre la ville de Casillas de Ángel et Puerto del Rosario, ce ravin - le plus long de Fuerteventura, avec près de 16 kilomètres de long - est l'un des rares endroits de l'île où l'eau coule constamment tout au long de l'année.

Cette présence d'eau a fait de l'endroit une enclave de grande importance pour les mahos -ou majos-, les habitants préhispaniques de Fuerteventura, et aujourd'hui, elle attire un certain nombre d'espèces, notamment des oiseaux, ce qui en fait un endroit populaire pour les ornithologues et les amateurs d'ornithologie. Entre autres, il est possible d'y observer des spécimens de vautours percnoptères, de chardonnerets, de rousserolles, de bécasseaux et de pinsons trompettes ; on y trouve également des espèces d'oiseaux de proie comme les hiboux, les buses et les crécerelles, notamment sur les parois du ravin.

Le volcan Calderon Hondo

Depuis le nord et en direction de Corralejo Lajares, vous pourrez trouver une série de volcans alignés qui ont fait surface il y a environ 50.000 ans. Ils sont à l'origine de l'élévation de la région de Fuerteventura et Lanzarote amenant à l'apparition de l'île de Lobos. Le volcan Calderon Hondo est l'un des mieux conservés et a un cratère de 70 mètres de profondeur.

volcan-calderon-hondo-fuerteventura

L'accès à cet impressionnant volcan est très simple et peut être établi de plusieurs manières :

  • Depuis Corralejo
  • Depuis Lajares
  • Depuis la route de Lajares à Corralejo

Une excursion organisée de la visite du volcan Calderon Hondo est également disponible pour 75€ par groupe 2.

Tous ces chemins sont balisés et les routes sont bien adaptées. En atteignant le haut, vous trouverez un point de vue à partir duquel regarder les 70 mètres de profondeur de ce volcan impressionnant. De là haut, il y a aussi une vue imprenable sur les autres volcans qui composent cet environnement naturel Corralejo.

Si vous entourez doucement le cratère du volcan, vous pourrez profiter d'une vue spectaculaire sur le nord de l'île (El Cotillo, Majanicho, Lanzarote). Il y a aussi de nombreux corbeaux noirs, petits et grands, ainsi que des troupeaux de chèvres qui paissent sur les bords du cratère. Une visite hautement recommandée par des difficultés minimales, car l'ensemble du parcours est bien balisé et confortable.

Mirador astronomique de Sicasumbre

Situé à environ 20 minutes en voiture d'Ajuy, dans la municipalité de Pájara, se trouve le mirador astronomique de Sicasumbre. Ce point de vue, situé à quelque 300 mètres au-dessus du niveau de la mer, est l'un des endroits préférés des amateurs d'astronomie. Mais si le spectacle nocturne des étoiles et des planètes arrive, vous devriez contempler les magnifiques vues panoramiques offertes par l'enclave à la lumière du jour.

mirador-astronomique-de-sicasumbre

Outre des lieux d'une grande beauté, comme le monument naturel de la Montaña Cardón et une partie du parc naturel de Jandía, d'autres points de repère uniques peuvent également être vus d'ici, comme la Montaña Hendida ou la Degollada del Viento. C'est une vue infinie et magnifique, qui brille encore plus lorsque les nuages s'unissent au soleil pour peindre de lumière et d'ombre la silhouette des volcans, des collines, des ravins et des déserts, illuminant tout d'une palette infinie de jaunes, de siennois et d'ocres qui explosent sur la rétine.

Une excursion de l'observatoire au coucher du soleil est disponible. Une expérience inoubliable pour observer les étoiles sans aucune pollution lumineuse.

 

Bonus : Excursion sur l'îlot de Lobos

Depuis les dunes de Corralejo, en direction du nord, on peut facilement distinguer un autre parc naturel Majorero, celui de l'îlot de Lobos, qui doit son nom de l'ancienne colonie d'otaries - les phoques moines - qui a habité pendant des siècles cette petite île volcanique d'à peine six kilomètres carrés. Apparu à l'époque lointaine du Pléistocène, l'îlot de Lobos est aujourd'hui une enclave de paysages spectaculaires et de lieux de rêve, comme la plage de La Concha ou El Puertito, aux eaux bleu turquoise, où la baignade est autorisée.

Punta Amanay Diving Center propose une excursion en bateau de plongée avec tuba et plongée sur l'îles de Lobos. Une expérience hors du commun pour découvrir la vie marine avec tous l'équipement qui s'impose.

ilot-de-lobos-fuenteventura

Note : L'îlot est soumis à une limite quotidienne de visiteurs - environ 400 - et ne peut être visité que pendant quatre heures. Il est donc obligatoire de demander un permis au Cabildo au moins cinq jours à l'avance. La plupart des compagnies de transport qui font le trajet entre Corralejo et l'îlot de Lobos (le trajet dure entre 15 et 20 minutes) se chargent des formalités administratives, mais il est conseillé de vérifier avant de partir en excursion.

Région du monde
Type de désert
Infos techniques
  • Températures dans Le désert de Fuerteventura : autour de 21° toute l'année
Localisation
  • Fuerteventura, 35510 Tías, îles Canaries, Espagne

Video
Louer une voiture ou un 4x4
  • Il n'y a pas encore de commentaire.
  • Ajouter un avis